top of page

LA GUERRE DES IMAGES - création saison 24-25

présentation d’une maquette à l’automne 2023 :

Théâtre Silvia Monfort, dans le cadre du festival Fragments :

jeudi 19 octobre à 14h et 20h

vendredi 20 octobre à 17h

Texte, mise en scène, scénographie et costumes : Charles Chauvet

Avec :  Isabel Aime Gonzalez Sola, Luca Besse, Matthias Hejnar et Mireille Herbstmeyer

Lumières : Léa Maris

Création sonore : Antoine Prost

Accompagnement dramaturgique : Sarah Cillaire

Avec le soutien de la DRAC Île de France (au titre du compagnonnage) Première étape de travail Aout 2022 à Théâtre Ouvert
puis Aout 2023 (Studio Théâtre de Vitry)

Résidence juin 2024 : lieu en cours

Création du spectacle à l’Automne 2024

 

 

Dans un musée national, quatre personnages mettent la dernière main à une exposition sur Le Caravage dont le vernissage est imminent. Curatrice, vidéaste réalisant une performance, gardienne, restaurateur de tableau – les protagonistes s’écharpent au sujet des œuvres qu’ils doivent conserver ou produire. La controverse fait rage dans le huis clos de la réserve.

 

Si La guerre des images semble d’abord se déployer sous le signe du réalisme et de la comédie, l’image reprend peu à peu ses droits et fait imploser cette petite société en la menant au bord du gouffre. L’écriture de La guerre des images est sous-tendue par la pensée de la philosophe Annie Le Brun. Elle fait le constat d’une culture contemporaine des images au bord de la désolation, dans laquelle le flux ininterrompu tue à petit feu leur profondeur, leur capacité à générer de l’imagination et du trouble.

Dans les spectacles de la compagnie Fleuve de Janvier, Charles Chauvet s’attache au développement d’une dramaturgie non linéaire, qui invite le spectateur à diriger son regard et son écoute au-delà des cadres conventionnels de réception, orientés habituellement et majoritairement vers le texte.

La guerre des images Visuel maquette .JPG
bottom of page